Travailler dans un camping l’été : « non, ce n’est pas des vacances »

Beaucoup d’entre vous pensent que travailler dans un camping l’été revient à s’amuser et se relaxer au bord de l’eau. Détrompez-vous, ce ne sont pas des vacances payées comme certains se l’imaginent. Partir loin de ses proches pendant environs deux mois peut s’avérer difficile pour ceux ou celles qui n’ont pas l’habitude du changement. L’expérience de l’équipier saisonnier à autant de point positif que négatif, et si on mélange les deux, on en tire une aventure inoubliable. Dans cet article, je vous dis tout sur ce travail à l’apparence idyllique et avec mes conseils pour vivre pleinement votre saison (et votre été) !

Le premier mois est toujours l’étape la plus dur à passer

Il faut du temps pour s’habituer à un nouveau mode de vie et prendre ses repères. L’absence des proches se fait rapidement ressentir et c’est parfois très difficile de les quitter. En travaillant dans un camping, les saisonniers laissent derrière eux leurs anciennes habitudes et doivent apprendre à fonctionner différemment, dans un milieu de vie bien particulier. Tout dépend des personnes, mais pour ma part, il m’a fallu 1 mois pour prendre mes marques et me familiariser avec le changement.

S’habituer à vivre sur son lieu de travail

Travailler dans un camping signifie aussi qu’il faut vivre dans un camping. Certains camping logent les saisonniers dans des petits appartements tandis que d’autres les logent dans des grandes tentes aménagées. J’ai vécu l’expérience de la tente, nous étions trois à l’intérieur et nous avions chacun notre propre chambre. Mais le confort et l’intimité n’étaient absolument pas présent. Impossible de dormir si ton voisin ronfle, impossible de dormir si la pluie s’abat sur ta tente ou encore impossible de dormir si le vent souffle tellement que tu as l’impression que tout va s’envoler. Et quand tu as peur de l’orage, c’est pire ! Mais au final, on s’y habitue, et la petite fille « nunuche », ce n’est plus pour vous.

Vivre sur son lieu de travail apporte aussi quelques inconvénients : vous croisez quotidiennement votre patron et celui-ci peut vous faire des remarques à n’importe quel moment de la journée… même pendant vos jours de repos (ou à 22h du soir) ! Et si il a besoin de vous, il sait que vous n’êtes pas très loin.
Vivre dans un camping c’est aussi savoir garder une bonne image de soi et se tenir devant les clients. Et oui, les vacanciers savent qui vous êtes et ils vous observent quotidiennement. Il faut faire attention à ses moindres faits et gestes (éviter aussi d’être bourré devant eux, c’est drôle sur le moment, mais pas après).

Apprendre à vivre en communauté et à s’intégrer

Vos collègues sont aussi vos colocataires. En plus de travailler avec eux, vous devez également vivre tous ensemble. Pour qu’un équilibre de vie s’installe, il faut se partager les tâches équitablement et participer à la vie du camp saisonnier. Vivre en communauté est sûrement l’un des bons côtés de la vie au camping. Vous rencontrez des personnes différentes de vous mais avec qui vous tisser des liens. C’est toujours rassurant de savoir que l’on peut se confier à nos collègues et il est nécessaire d’avoir un peu de soutien en cas de baisse de moral. Vous apprenez d’eux mais vous apprenez aussi à vous respecter mutuellement et à respecter l’intimité de l’autre. Pour ceux qui vivent encore au domicile parentale, vous gagnez en maturité, en indépendance et en autonomie.

Le fait de vivre avec vos collègues est l’occasion d’avoir un petit avant goût des vacances : les soirées à la tente, les sorties au bar, les jeux de cartes… si il y a une bonne ambiance entres les équipiers, alors vous passerez une bonne saison ! Parce que après le travail, il faut savoir se relâcher et s’amuser.

La fatigue lié au travail, à la chaleur, et aux manques de sommeil

Travailler dans un camping ce n’est pas partir en vacances. Et ce n’est pas facile tous les jours. Des journées entières sous la canicule à marcher dans le camping et à faire des aller-retours interminables. Une fatigue qui est aussi causée par le manque de sommeil : parce que il faut se coucher tard pour profiter avec les autres. En effet, vous êtes chacun à des postes différents et vous n’avez sûrement pas les même horaires. Certains terminent à 23h du soir tandis que d’autres commences à 6h du matin.
La fatigue s’accumule rapidement et il faut s’habituer à ce nouveau rythme. Ce n’est même pas la peine d’essayer de faire une sieste la journée, il fait trop chaud sous la tente !

Sortir du camping !

De temps en temps, il est essentiel de faire des coupures avec le boulot et se changer les idées, surtout lorsque vous vivez dans votre lieu de travail. Il faut s’aérer l’esprit et penser à autre chose. Essayer de sortir du camping dès que vous pouvez : aller vous promener dans la ville à côté, reposez-vous au bord de la mer ou d’un lac, essayer de rentrer chez vous pendant vos jours de repos pour revoir vos proches. C’est aussi important de se ressourcer auprès des personnes que vous aimez.

Travailler dans un camping l’été est une aventure unique et enrichissante. Même si celle-ci se déroule très mal, ce qui peut arriver, vous pouvez toujours en tirer quelque chose. Vous apprenez de vos expériences, qu’elles soient positives ou négatives.

Et vous, vous avez déjà travaillez dans un camping ? Racontez moi !

2 commentaires

  1. Je n’ai jamais travaillé dans un camping et à te lire j’en conclue que c’est épuisant physiquement. Petite santé que je suis je ne sais pas si je tiendrai le coup surtout avec la canicule. Je pense que ca peut mieux se passer avec des bonnes nuits de sommeil mais pour ca il faut avoir des meilleurs conditions comme un logement en appartement 🙂 mais je pense dans l’ensemble que ca peut être une belle expérience pour des jeunes étudiants.

    1. Author

      Tout dépend du poste que tu fais là bas, mais c’est vrai que le mien était assez épuisant et je commençais très tôt (6h du matin). Oui, je suis d’accord avec toi, le logement et le confort c’est important ! Après tout dépend des campings, certains logent en appartement et d’autres non 😊 mais c’est une très belle expérience que je regrette pas du tout ahah !
      Merci pour ton commentaire!😘

Laisser un commentaire