Comment organiser un voyage à New York à la dernière minute ?

En bref !

  • Si vous ne passez pas par une agence de voyage et que vous n’aviez pas prévu de programme à l’avance : choisissez les activités que vous souhaitez faire la veille et organisez les en fonction de leur position géographique : gagnez du temps en visitant les endroits qui sont à côté et évitez ainsi de prendre les transports en commun
  • Avec l’agence Airbrussel, le prix des billets d’avion aller-retour était de 380 euros, avec les valises en soute et l’assurance annulation. Nous avons eu une escale à Bruxelle. Nous avions réservé au mois de janvier pour le mois de février et nous sommes passés par l’application voyagepirates.com
  • Nous avons choisi un AIRBNB pour notre logement, situé dans le New Jersay : nous avions payé environs 200 euros par personne (nous étions 2) pour une semaine. Nous étions très bien desservis par les transports en commun. Nous étions à 40 minutes à peine du centre-ville de NY, et à 1h30 de l’aéroport.
  • Pour les activités, les transports, la nourriture, si vous voulez vraiment vous faire plaisir, je vous conseille de prévoir minimum 1 000-1 500 euros par personne.
  • Les prix ne changent pas énormément à New York : la nourriture est légèrement plus cher à New York qu’en France, par contre, pour les vêtements et maquillage c’est l’inverse.
  • En hiver, prenez des vêtements chauds… Le vent est glacial, la neige tombe très rapidement, et il fait beaucoup plus froid qu’en France
  • Attention, Internet est très très très cher et le prix d’hors forfait grimpe à grande vitesse !
  • En lecture !

    Les rayons du soleil pénètrent à travers la fenêtre, grâce aux volets entrouverts, et éclairent la pièce. C’est tout naturellement que je me réveille et que j’observe autour de moi. Je reprends mes esprits après un sommeil profond et réalise que je me trouve dans une chambre qui n’est pas la mienne. Une seule seconde suffit pour qu’un sourire stupide s’affiche sur mon visage. Pour la première fois de ma vie, je suis sur le sol américain. 5 836 kilomètres me séparent de ma maison. Après avoir observé les aurores boréales dans le nord de la Norvège, ce sont les rues New-Yorkaises que nous rêvions de découvrir. Il est à peine 6h du matin et l’excitation a déjà envahi mon corps.

    Qu’allons-nous faire pour ce premier jour au cœur de The Big Apple ? Il y a tellement de choses à visiter, d’activités à programmer et comme d’habitude, nous sommes partis les mains dans les poches. Voyager sans aucune organisation, sur un simple coup de tête, c’est nous tout craché. On décide toujours de s’organiser à la dernière minute… c’est-à-dire le matin même, une fois les chaussures aux pieds et le manteau sur les épaules, prêts à partir.

    Pour prévoir nos journées, nous avons eu l’idée de regrouper géographiquement toutes les activités et les lieux à voir. Chaque jour, on choisit ce que l’on veut visiter en fonction de leur localisation pour faire toutes les choses proches les unes des autres. Cela nous permet d’éviter de perdre du temps dans les trajets et d’économiser le budget dédié aux transports en commun puisque l’on peut marcher d’un point A à un point B.

    Pour ne pas avoir des sommes catastrophiques d’hors-forfait à cause d’internet (60 euros en même pas deux minutes), nous avons pris en capture d’écran l’itinéraire pour chaque endroit que l’on veut rejoindre : de notre logement jusqu’au point A, du point A au point B, du point B au point C… Et si on se perd ? Pas de panique, en réalité, la wifi est de partout à New York. Dans tous les magasins, dans le métro, dans les parcs… sans oublier MacDo et Starbucks.

    Jour 1

    Le logement où nous séjournons pour la semaine est situé dans le New Jersey. Et même si nous sommes assez loin de l’aéroport (environs 1h30 en transport en commun), le quartier est très bien desservi. Il faut environ 40 minutes pour rejoindre le centre-ville de New York.

    C’est en sortant du tramway pour rejoindre le métro que mon voyage a commencé. Du moins, c’est à ce moment là que j’ai vraiment réalisé que je me trouvais dans une des plus grandes villes du monde. J’ai marché à peine quelques mètres, accompagnée de mon copain, avant de m’arrêter pour observer l’impressionnante vue qui s’offrait à nous.
    C’est par pur hasard que nous nous sommes retrouvés à Exchange Place et j’ai tout de suite eu un coup de coeur pour cet endroit. Ce fut la première image que j’eus de New York et qui restera sûrement gravée dans ma mémoire. Exchange Place est rapidement devenue notre quotidien, le petit coin où l’on s’arrêtait tous les matin pour boire un café et contempler la ville. De majestueux buildings s’élevaient à perte de vue, jusqu’à hauteur des nuages et régnaient sur nous. Au centre, le One World Trade Center se démarquait des autres par son prestige, sa puissance et son imposante architecture.
    Cette place, située à Jersey City, est séparée du centre-ville de New York par l’Hudson River. Pour traverser le fleuve, il suffit de prendre un bateau, ou tout simplement passer sous l’eau avec le métro.

    Nous avons pris le métro jusqu’au One World Trade Center. Un incontournable de New York. Ce building, dont l’histoire est gravée dans nos mémoires, est encore plus impressionnant en vrai. Juste à côté se trouve le 9/11 Memorial. Le silence s’installe et l’émotion monte petit à petit. Quelques roses et drapeaux américains sont posés sur les noms des victimes. Le Memorial est un hommage symbolique qui nous noue l’estomac, nous serre le cœur et nous baisse le moral.

    Malgré cette tragédie, il ne faut pas oublier que la vie continue et il ne faut absolument pas s’empêcher de la vivre pleinement. Notre chemin se poursuit. Nous nous dirigeons vers The Brookfield Place. Un endroit agréable pour les petites promenades et les journées shopping. La place offre une vue sur l’Hudson River et sur le New Jersey, le lieu où nous étions le matin-même, sauf que cette fois-ci, nous nous trouvions de l’autre côté de la rive.
    Une patinoire extérieure était installée juste devant le building. Le son d’une musique se mit à retentir, attirant le regard des touristes et des américains. Soudain, une jeune fille s’avança sur la piste avec élégance et se mit à patiner. Le décor était digne d’une carte postale : derrière elle, à l’horizon, nous pouvions observer le fleuve et les buildings du New Jersey. Le spectacle fut véritablement un moment de détente et de plaisir. J’aime New York rien que pour ces petits détails.

    http://saphidy.com/wp-content/uploads/2019/07/img_0972.mov

    Nous sommes ensuite passés devant la plus grande des bourses mondiales, New York Stock Exchange, avant de terminer notre journée dans THE magasin que nous nommons Century 21 et dont tout le monde parle. Dénicher des vêtements, des accessoires, des chaussures de luxe… pour des prix réduits, parfois soldé jusqu’à -90%. C’est avec un sac Guess à seulement 34 euros que je suis repartie. Bref, de quoi faire une bonne affaire !

    Jour 2

    Nous nous réveillons naturellement aux alentours de 6h du matin… sacré décalage horaire. Une journée ensoleillée nous attend, le ciel est dégagé, il n’y a pas l’ombre d’un nuage mais un vent glacial souffle sur la ville de New York. En sortant du métro, nous nous arrêtons une petite demi-heure au Dunkin Donuts pour déjeuner tranquillement… encore un rituel qui s’est installé tout au long de la semaine. Une fois l’estomac plein, nous avons marché jusqu’au Parc Washington Square dans lequel se trouve l’arc de triomphe.

    Nous nous sommes arrêtés un petit moment avant de reprendre notre route en direction du fameux et authentique Flatiron Building.
    Ce dernier est situé à Manhattan, dans le quartier de Midtown, face à Madison Square. Aveuglée par les rayons du soleil, j’ai tenté de lever mes yeux au ciel pour pouvoir voir le monument dans toute sa splendeur. Après quelques picotements, ma vue s’est finalement habituée à la lumière. « Le fer à repasser », avec sa forme étroite et triangulaire, a été un coup de cœur.


    Après le Flatiron Building, c’est dans Grand Central Terminal que nous avons posé nos pieds. La populaire gare ferroviaire new-yorkaise que l’on voit dans de nombreux films et séries… dont Gossip Girl ! C’est dans la peau de la pétillante Serena van der Woodsen que j’ai traversé les murs de cette gare et que j’ai descendu les fameuses marches.


    Enfin, pour clôturer cette fin de journée en beauté, nous avons réservé le meilleur pour la fin… la vue panoramique à 360° tout en haut du Top of the Rock. Il me semble que le prix est de 29$ par personne. Nous avions réservé nos billets directement sur internet pour éviter de faire la queue une fois sur place.
    Les étages défilent sous mes pieds. L’ascenseur monte de plus en plus haut et avec beaucoup de vitesse. J’ai à peine le temps de souffler que nous sommes déjà arrivés au 70ème étage. La porte s’ouvre. Nous nous avançons vers l’extérieur, à la fois surexcités et impatients, malgré le froid hivernal. Derrière une simple vitre en glace, la ville de New York s’offre à nous. Une vue époustouflante sur Central Park et le célèbre Empire State Building. Petit à petit, le soleil se couche et disparaît derrière les gratte-ciels. The Big Apple est entouré d’une lueur orangée, qui rend le moment encore plus spectaculaire. Qui a-t-il de plus beau qu’un couché de soleil sur NYC ?
    Le ciel devient noir. Le soleil laisse sa place aux étoiles. Les fenêtres des immeubles s’éclairent, la ville ne s’endort pas mais s’agite. L’Amérique ne dort jamais et j’aurai aimé rester éveillée pour découvrir toutes les rues, tous les monuments, tous les endroits que nous n’avons malheureusement pas eu le temps de faire.

    Jour 3

    Le planning de cette journée était dédié à la célèbre série New Yorkaise, Gossip Girl. Nous avions visité 6 lieux dans lesquels nos acteurs préférés avaient joué leurs rôles, leurs personnages et tourné leurs scènes. Des images que j’avais regardé quelques années auparavant sans même penser qu’un jour j’y serais, dans la réalité et non à travers un simple écran de télévision.

    Après être passés devant le New York Palace Hotel, là où réside la belle Serena Van Der Woodsen, nous avons décidé de nous promener au cœur de Central Park. Un lac gelé s’étend à perte de vue, entouré par de nombreux arbres, à peine plus hauts que les buildings. Cette ville moderne qui entoure le parc, avec toute cette nature vivant à l’intérieur, créée un contraste et donne cette impression que la modernité a pris le pouvoir sur l’essence même de la Terre. Notre balade s’arrête à la Bethesda Fountain, le lieu symbolique de Gossip Girl.

    Soudain, quelques petits flocons de neige vinrent se poser sur mes vêtements, s’accrocher sur mes cheveux et fondre sur ma peau. Central Parc et toute sa verdure se perdent sous un nuage blanc de douceur. New York disparait sous la neige. Rattrapés par la tempête, nous avons trouvé refuge dans un petit café à l’intérieur de Central Park, où nous avons pu nous réchauffer quelques instants. Puis, malgré le froid et la neige, nous avons poursuivi notre parcours Gossip Girl jusqu’à l’entrée du Metropolitan Museum of Art. Ces fameuses marches que l’on voit tout au long de la série ! Impossible pour nous d’aller plus loin, nous avons décidé de visiter ce fameux musée en attendant que le temps se calme et que le soleil revienne.
    L’entrée du musée était à peu près de 22 euros mais une après-midi n’est pas suffisante pour tout voir. Il faudrait y consacrer une journée entière pour vraiment explorer toutes les pièces et tous les étages.

    L’après-midi s’écoule rapidement. La neige a cessé de tomber mais le froid hivernal persiste.
    Sur le chemin du retour, le long de la 5th avenue, nous sommes tombés devant l’entrée de l’appartement de Blair Waldorf. Puis nous sommes rentré au chaud, à l’intérieur du Airbnb, pour regarder un épisode de Gossip Girl et clôturer cette journée.

    Jour 4

    Notre matinée a commencé au quartier de Dumbo, touristiquement connu pour la vue qu’il offre sur le pont de Manhattan et de Brooklyn. L’endroit idéal pour pouvoir observer les deux en même temps ! Puis, pour passer de l’autre côté de la rive et rejoindre Chinatown, nous avons traversé le populaire pont de Brooklyn… qui était malheureusement rempli de monde. C’était parfois difficile de se créer un passage à travers tous ces américains et ces touristes.
    Chinatown, c’est une mini-Chine dans une grande ville. Les journaux, la météo, les enseignes de magasins et même la radio sont en chinois…

    Après le décor asiatique, c’est un différent aspect de New York que nous avons visité.
    En sortant du métro, j’avais la sensation d’être dans une autre dimension. Les lumières qui scintillent et rendent la ville vivante, les écrans géants qui attirent le regard des passants, les fameuses marches rouges où l’on peut s’asseoir pour profiter de l’instant présent… Ici, on voit les choses en grand, ici, c’est Times Square ! Le cœur de la modernité et de la publicité, l’incitation même à la surconsommation massive, le monde des strass et des paillettes.

    Jour 5

    Le dernier jour de notre voyage est très vite arrivé. En partant du New Jersey, nous avons pris le tramway jusqu’à l’arrêt Liberty State Park, puis nous avons marché quelques minutes jusqu’à l’ancienne gare pour pouvoir prendre un petit bateau et se rendre jusqu’à la symbolique Statue de la liberté. Même si je l’imaginais plus grande, ce monument reste impressionnant de part son histoire et son architecture.
    Enfin, pour cette fin de journée, nous sommes retournés à Times Square faire une dernière virée shopping. C’est avec des étoiles pleins les yeux que nous sommes rentrés au airbnb. Une dernière nuit, une dernière matinée, avant de retourner à la réalité et quitter le rêve américain.

    Laisser un commentaire